Atelier Mudra: le yoga jusqu’au bout des doigts.

Mudra signifie :

  • « sceau » : le geste scelle l’esprit,

  • « Qui éveille la joie », l’effet est immédiat les sourires apparaissent, le visage se détend, l’accueil des sentiment émerge.

Il m’arrive lorsque des personnes sont très dispersées et incapables de se fixer dans le silence sur un travail postural et respiratoire de proposer des mudra.

Les mains fleurs respirent

                                          La lune équilibre le soleil dans nos latéralités gauche/droite

                                                                                                                                         La conque accueille le souffle dans un as de cœur etc….

L’atelier mudra peut être proposé :

  • A l’intérieur d’une pratique de yoga

  • Lors d’un séminaire

  • D’un stage

  • D’un week-end de pratique

  • D’une conférence/rencontre

 

J’ai souvent été invitée par des professeur de yoga pour présenter ce yoga jusqu’au bout des doigts enrichissant et ludique.

Longtemps après l’atelier les pratiquants continuent de jouer avec les mudra et de transmettre cet enseignement dans la vie.

Les mudra viennent éclairer :

Asana la posture

Pranayama, l’étude du souffle

Dhyana la concentration

Dharana la méditation

  • Le centrage est intense et souvent immédiat

  • Tapas : l’ardeur sous forme de chaleur circule dans l’ensemble du corps

  • La construction posturale est plus précise

  • Les sensations sont plus fortes

  • L’ancrage est aussi possible dans l’espace

  • La relation pieds et mains précise les latéralités et leur différence

  • La conscience du schéma corporel est renforcée

  • Les mudra précisent l’appui intérieur dans la phase de la méditation

Poésie et créativité sont au rendez vous

Le langage non verbal des gestes des mains implique tout le corps et nous relie à notre âme d’enfant.

Mon expérience de kinésithérapeute et ma connaissance des mudra de la danse indienne m’ont inspirée pour proposer une implication de la main dans la posture de yoga.

En effet physiologiquement il existe une relation très forte cerveau /main.

Nous sous-estimons l’extrême mobilité de nos mains et n’utilisons pas l’ensemble de nos muscles, réduisant la main à un simple organe de préhension les doigts le plus souvent fléchis.

La main implique aussi le poignet, le coude et l’épaule que l’on approche ainsi à distance en ce concentrant sur la main.

Les mudra utilisées sont celles de la danse Bharata Natyam.